0article(s)

Votre panier est vide.

02 99 88 11 12
35780 LA RICHARDAIS, FRANCE

Product was successfully added to your shopping cart.

Stand up paddle et accessoires

Le stand up paddle est un sport né à Hawaii. Certaines archives font remonter sa pratique au milieu du 20ème siècle, voire avant, mais ce n'est que depuis 2005 que le stand up paddle (ou SUP en abrégé) connait un véritable essor sur nos côtes. Le SUP peut se pratiquer sur eau plate ou dans les vagues. Relativement facile d'accès, il peut être pratiqué par tous, d'ou l'engouement qu'il suscite. Propulsion Sailing vous propose à la vente sa sélection de stand up paddle et d'accessoires (rames et pagaies, leash..).

Nouveauté

La toute dernière innovation de la marque Hobie est arrivée ! Découvrez la planche de SUP Hobie Mirage Eclipse qui va révolutionner totalement votre façon de faire du Stand Up Paddle.

Par ordre décroissant

   

Articles 1 à 20 sur un total de 44

  1. 1
  2. 2
  3. 3
Par ordre décroissant

   

Articles 1 à 20 sur un total de 44

  1. 1
  2. 2
  3. 3

Le Stand Up Paddle, gonflable, rigide, en balade, en surf, en mer ou rivière

Le SUP est une activité nautique ancestrale, mais aussi assez récente, puisqu’elle n’apparait en Europe que dans les années 2008-2009. Il s’agit là, de l’ancêtre du surf moderne, autrefois pratiqué par les polynésiens. C’est dans les années 40-50, qu’un grand champion de natation Duke Kahanamoku et sa bande de copains les premiers Beach Boys, va remettre le Stand Up Paddle à l’honneur. Aujourd’hui les pratiques et les techniques du Paddle Board sont nombreuses et diverses.

Qu’est-ce-que le SUP ? Ou le pratique-t-on ? Qui peut en faire ?

Le Paddle Board est une activité nautique à rame au même titre que le canoë-kayak. Il faut se munir d’une Board ou planche (rigide ou gonflable), et d’une Paddle ou rame, la discipline se pratique plus couramment debout, mais peut également se faire à genoux ou même en position allonger en ramant avec les mains. On peut pratiquer le SUP pour en faire divers sports à part entière, en mode surf, en randonnée, balade, secourisme, yoga, glisse, vitesse ou Race. Pour chacune de ces activités, plusieurs types de planches sont proposées, rigides, gonflables, plus ou moins longues et effilées ; également en fonction du niveau de pratique, débutants, confirmés…

Il est facile aujourd’hui de trouver des conseils dans les magasins spécialisés ou même sur vidéos, sur les différents produits existants, leurs prix, leurs spécificités en fonction de l’activité SUP choisie.

Le Stand Up se pratique principalement en mer, surtout pour ce qui est surf, vague. Mais il peut tout autant se pratiquer en plans d’eau intérieurs ou rivières, pour les autres disciplines.

Le SUP est une activité nautique qui s’adresse à tous types de population, adultes comme enfants, jeunes ou moins jeunes. C’est simple à mettre en place, une planche, une rame, un maillot de bain, trouver un bon spot, et c’est parti.

Bien sur il existe aujourd’hui divers types de compétitions sportives en SUP, championnat de France, organisés par la fédération française de surf, mais aussi des compétitions internationales, sous l’égide de l’International Surfing. Une réglementation a également été mise en place par la fédération pour la formation des moniteurs fédéraux, et pour l’encadrement de cet enseignement.

Les différents types de Stand Up Paddles

Il existe autant de modèles de SUP que d’activités spécifiques à pratiquer en Paddle. Des boutiques spécialisées dans la vente de ces produits sauront vous conseiller sur le choix d’un modèle de planche gonflable, souvent présentée dans un sac de rangement à roulettes, avec tout le nécessaire (pompe, pagaie, kit de réparation, leash) ou de planche rigide en fonction

de l’utilisation que vous prévoyez d’en faire (vagues, balade…). Dans tous les cas il y en a à tout les prix, plus ou moins stables, faciles, rapides…

Le Paddle Board, une activité physique bonne pour votre santé

Cette activité nautique est particulièrement accessible à tous types de pratiquants. Elle peut se faire en famille, en groupe, seul, en mode sportif, en mode randonnée, balade, yoga, détente, en compétition… La mise en place ne demande pas beaucoup de préparation, ni de force physique, elle est rapide, une planche, un plan d’eau, une pagaie, pour les plus craintifs un gilet de sauvetage (qui peut gêner pour pagayer), par contre un Leash est indispensable puisqu’il vous relie à la planche en cas de chutes. Cette activité sportive est particulièrement

ceinture abdominale, mais pas seulement, puisque la totalité du corps est sollicité en Paddle. Le haut du corps avec le mouvement de rame, la ceinture abdominale, et le bas du corps (jambes, cuisses, fessier) avec le mouvement incessant de la planche sur l’eau.

Formation et législation du Stand Up Paddle confiée à la fédération française de surf

C’est de la fédération française de surf que relève la législation de la pratique du SUP. Après une période de flou jusqu’en 2011, le ministère jeunesse et sports décide de confier l’enseignement et l’encadrement de l’activité Stand Up Paddle aux moniteurs diplômés d’état BE et BPJEPS voile, kite surf, surf, et kayak. Cette activité devient vite complémentaire des autres citées, puisque permettant sa pratique sans avoir besoin de vent.

Sous certaines conditions, entre autre chose la taille de la planche, la pratique du SUP s’affranchit de la zone des 300 m de la plage. Elle est par contre proscrite dans les zones de bain surveillées par les sauveteurs durant la période estivale, du fait de l’usage d’une rame et d’ailerons pouvant blesser les baigneurs.

Des compétitions en tous genres, mixtes ou non, dans les vagues, en vitesse, en relais…

C’est toujours sous l’égide de la Fédération française ou internationale de surf que sont organisées les compétitions de SUP. Il existe divers championnats, de France, du monde, à l’international dans diverses disciplines surf, vitesse, spécifiquement pour les femmes, les jeunes. C’est un sport en tel essor, qui se pratique de plus en plus jeune. Cela permet de recruter des jeunes performants en équipe de France. Il est même question, et pourquoi ne pas en rêver de faire de ce sport une discipline olympique.